“ Tresses : des comptes au beau fixe ... ”


Lu dans Sud-Ouest sous le titre « DES COMPTEURS AU BEAU FIXE », l’article rend compte de l’état des finances tressoises. La présence du Trésorier de Cenon Rolland Paties qui a présenté à travers six indicateurs un bilan de la situation financière de la commune au 31 décembre 2014 semble rassurante. 

En effet, quelques chiffres clés expliquent une situation financière saine. Tout le monde sait que l’avenir s’annonce difficile. Les dotations de l’état, des collectivités territoriales sont à la baisse, la croissance se fait attendre et les recettes aussi. Il est donc très important que nos gouvernants, à l’échelle locale, gèrent nos finances avec le plus grand sérieux.

Qu’en est-il dans notre commune ? Déjà épinglée en 2013 par différents sites de notation, nous vous proposons une petite comparaison avec notre commune voisine de Tresses :

ComparaisonFinancesTressesPompignac2014

Retrouver l'article au format PDF en cliquant sur le lien : Comparaison Finances Tresses Pompignac 2014

Vous trouverez en pièce jointe l'article sud ouest du 18 décembre relatant le conseil communautaire qui s'est déroulé mardi dernier. 
 
Je vous le recommande vivement : Notre cher Maire Denis Lopez s'y est fait une nouvelle fois remarquer par son manque d'assiduité dans les réunions préparatoires ! " Non seulement il brille par son absence mais se permet, lors du conseil, de faire des remarques... " 
 
article Sud Ouest
Nous noterons également sa réflexion adressée au président de la CDC (Jean Pierre Soubie) sur le fait que les élus d'opposition de la CDC ( au nombre de 5 ) ne peuvent pas travailler correctement et efficacement car ils reçoivent les éléments de travail très tardivement. Francis Massé lui a donc fait remarquer fort justement que c'est exactement ce qu'il se passe à Pompignac ! Denis Lopez exige de la CDC ce qu'il est incapable de mettre en place dans sa propre municipalité... 
 
Mardi soir, lors du conseil de la CDC, nous avons donc assisté à une "scène" qui relève de : " L'arroseur ... Arrosé !"
 
Mieux vaut en rire tellement ce comportement de la part de notre Maire est navrant et caractéristique de sa méthode qui consiste à reprocher aux autres ce que lui même met en pratique.
 
Ci-joint l'article de Sud-Ouest au format PDF