BilletsPieces

 

 

C’est premier le constat inquiétant de ce premier conseil municipal de la rentrée de septembre ! 

Un point à l’ordre du jour a retenu toute notre attention. Il s’agit de la deuxième délibération portant sur la modification du budget principal de la commune, et plus particulièrement sur les charges à caractère général (charges de fonctionnement courant telles l’eau, l'électricité, l’entretien des locaux, les honoraires…)

Ces charges en augmentation de 11% (soit 67 000 euros) dans le du budget primitif 2015 vote au mois d’avril continuent de progresser. En effet, lors de cette délibération, la majorité municipale a autorisé une nouvelle hausse de 44 000 euros !

+ 18% soit 111 000 € supplémentaires, c’est l’augmentation cumulée des charges courantes sur la période 2014/2015 (en date du 30 septembre 2015)!

Pour Denis Lopez rien de plus normal ! Il déclare en conseil municipal : 

« La population augmente, les recettes également, il est donc normal que nos charges de fonctionnement fassent de même… »

PAS SI SIMPLE !

Le RAPP remarque :

  • Charges de fonctionnement : +18% sur 2014/2015
  • Recettes de fonctionnement : Pas de vote de nouvelles recettes en 2015
  • Population de Pompignac : Aurait-elle donc augmenté de 500 Hab pour justifier une telle hausse?

CHERCHEZ L’ERREUR !!

 

Ecran de fumée !! Cette augmentation n’est pas justifiée !

Pour le RAPP, l’analyse est toute autre. Le manque de réalisme, le manque de visibilité, les défauts de gestion sont les véritables raisons qui conduisent à cette situation financière. A l’heure où toutes les communes cherchent à réaliser les économies de fonctionnement nécessaires à la baisse des dotations de l’état (que certaines ont su anticiper), le maire de Pompignac fait le contraire ! Sans doute a - t- il la solution ? « Les Pompignacais sont assez riches pour supporter une augmentation de leur impôts ! » Nous parions que cette augmentation « inévitable » ne sera pas de sa « faute » et qu’il trouvera un responsable. Mais oui ! Mais oui ! Plus sérieusement, cette importante augmentation des charges de fonctionnement de la commune montre une dérive inquiétante à mettre en perspective d’un budget qui n’est plus sous contrôle :

  • niveau d’endettement record…
  • des charges qui augmentent significativement…
  • des investissements importants et nécessaires à court terme…
  • des infrastructures existantes qui se dégradent (cours de tennis, terrain de foot, salle omnisports, salle arts et loisirs…)
  • une trésorerie en difficulté…

Il est regrettable que cette somme ait servi à payer des augmentations de charges là où il aurait été préférable de l’utiliser pour la construction du tennis couvert, par exemple !!

Le RAPP demande depuis déjà de nombreux mois une gestion plus rigoureuse et une maitrise sérieuse de nos dépenses. Il faut impérativement retrouver la raison et réfléchir à un plan d’action pour les années à venir.

DETAILS : Conseil du 30/09/2015

Délibération (02/30-09-2015) :

Chapitre D 011 Charges à caractère général. Montants et Augmentations

Compte administratif 2014: 599 906 €  
Budget primitif 2015: 666 915 € soit +11%
DBM* n°2 : +44 000 € soit +6.5%
(BP*+DBM) 2015 : 710 915 € soit +18.5% depuis 2014

 

Chapitre D 023 : Virement à la section d’investissement

Compte administratif 2014: 98 300 €  
Budget primitif 2015: 141 058 €  
DBM* n°2 : -50 000 €  
(BP*+DBM) 2015 : 91 058 € soit -9.2% depuis 2014

 

Total des recettes de gestion courante

Compte administratif 2014: 2 248 000 €  
Budget primitif 2015: 2 256 586 € soit + 0.37% 
DBM* n°2 : 0 €  

 

*DBM : Décision Budgétaire Modificative

*BP : Budget Primitif

MairieBudget