“Premier pouvoir ça va ! Deuxième pouvoir ça va ! Troisième pouvoir ... Bonjour l’abus de pouvoir !”


Les conseils municipaux se suivent et se ressemblent ... Malheureusement ! 

Le déni de démocratie et le manque de transparence continuent leur œuvre avec un maire qui, bien que se glorifiant de respecter la loi, décide d’écrire la sienne... 

Un incident en apparence anecdotique, mais que nous avons décidé de vous raconter ici, tellement il est représentatif du “fonctionnement démocratique de Pompignac”. 

Ambiance !!

Suite aux votes finalisant chaque délibération, le maire décide de compter le vote de Florent Loddo (absent excusé) bien qu’aucun pouvoir signé du conseiller absent ne l’y autorise. Francis Massé interroge alors le maire et exige que ce pouvoir « invisible » mais que le maire déclare posséder soit montré à tous et déposé sur la table du conseil et que, dans le cas contraire, le vote de Florent Loddo ne soit pas pris en compte. Le maire tergiverse, tournicote et décrète finalement la régularité du vote allant jusqu’à dire « ce pouvoir existe même si je ne l’ai pas ici ». L’opposition réagit et reprécise la règle à respecter, celle qui concerne les pouvoirs en conseil municipal. Le maire s’engage alors à le retrouver d’ici la fin du conseil.

En fin de séance, Francis Massé réinterroge le maire qui ne peut pas davantage qu’en début de conseil, montrer cet hypothétique pouvoir.... L’élu de l’opposition exige alors que soient corrigés tous les votes enregistrés lors de ce conseil pour la majorité municipale et qu’1 voix en soit retirée (soit 17 au lieu de 18). Le maire monte alors le ton, donne l’injonction à Francis Massé de s’asseoir (comme on le ferait avec un enfant turbulent), et fait cette remarque à dater dans les annales des conseils municipaux de Pompignac (à moins que ce ne soit dans le bêtisier de l’équipe en place) : 

« Un pouvoir, qu’il soit ou non sur la table est un pouvoir !». Denis Lopez­ Conseil municipal du 15/12/2014­ Pompignac

Retrouvez l'intégralité de notre compte rendu en cliquant sur l'image ci-contre :